Colombie/ Un sénateur demande la légalisation de la cocaïne

366

Un sénateur vert a récemment déposé une proposition de loi inédite qui vise à asphyxier les réseaux de narcotrafiquants. L’initiative est loin de faire l’unanimité.

Qu’on parle de légaliser la drogue, la marijuana et la coca, ou de réglementer sa production et son utilisation en Colombie, c’est la même chose. La raison en est simple et évidente : il faut arracher ce marché aux trafiquants de drogue. Et empêcher que les millions engendrés par ce commerce illégal continuent de financer la violence sous toutes ses formes en Colombie.

La question de la légalisation ressort de nouveau dans le débat public, parce qu’il y a quelques jours le sénateur du Parti vert Iván Marulanda, soutenu par 20 autres membres du Congrès, a présenté une proposition de loi qui vise à réglementer et à légaliser le marché de la coca et de la cocaïne en Colombie. C’est une initiative novatatrice, intéressante et raisonnable. Il repose sur une mesure concrète, viable et réalisable : l’achat par le gouvernement colombien de 100 % de la récolte de feuilles de coca du pays et que ce soit l’État qui détermine son affectation et sa destruction.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.