Côte d’Ivoire / Election présidentielle de 2020 : voici les candidats retenus

48

La liste définitive des candidats retenus pour participer à l’élection présidentielle prochaine a été rendu publique ce lundi par le conseil constitutionnel.

C’est sur les antennes de la télévision nationale, ce lundi 14 septembre que le président du conseil constitutionnel a révélé à la face du monde la liste des potentiels candidats qui participeront à la présidentielle du 31 octobre prochain.

Les candidats retenus par le Conseil Constitutionnel sont entre autres :

  • Le Président sortant, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) Alassane Ouattra, il est né le 01/01/1942 à Dimbokro, Economiste
  • Le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), chef de fil de l’opposition composée de 17 partis politiques et ancien président de la République, Henri Konan Bédié. Il est é le 04/01/1934 à Dadiékro. Il est planteur
  • Le candidat candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI), ancien premier ministre et réputé proche du régime en place, Pascal Affi N’guessan. Il est né le 01/01/1953 à Bouadikro et est Ingénieur des Télécommunications, il a par ailleurs été candidat perdant à l’élection de 2015
  • La quatrième personne à être sur la liste des candidats retenus est l’ancien président de la jeunesse du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), ancien député de la commune de Port-Bouët et candidat perdant lors de l’élection présidentielle de 2015, Kouadio Konan Bertin dit KKB. Né le 26/12/1968 à Krikpoko/Lakota. Il est planteur. Il va à ces élections en Indépendant

Sur les 44 dossiers de candidature reçu par le Conseil Constitutionnel, ce sont les dossiers des quatre personnalités citées ci-dessus qui ont été retenus. Selon le président de cette institution, les 04 candidats déclarés éligibles remplissent les conditions requises. Par contre, les 40 dossiers restants sont en revanche rejetés par le Conseil constitutionnel pour des insuffisances.

Les principaux recalés figurent, sans surprise, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro. Leurs candidatures ont été invalidées, car ils ont tous les deux ont été radiés des listes électorales après avoir été condamnés par la justice ivoirienne.

Laurent Gbagbo, l’ancien président et fondateur du FPI, qui réside à Bruxelles en attendant la fin de sa procédure devant la Cour pénale internationale (CPI), a été condamné par contumace par la justice ivoirienne à vingt ans de prison dans l’affaire du casse de la BCEAO. En outre, sa déclaration de candidature n’était pas signée de son nom et, selon les Sages, la signature de son mandataire n’a pas été authentifiée.

Guillaume Soro, ex-président de l’Assemblée nationale et ancien allié de Ouattara, a pour sa part été condamné en avril à vingt de prison pour recel de deniers publics détournés et blanchiment de capitaux.

Les candidatures de Marcel Amon TanohAlbert Mabri Toikeusse sont rejetées ainsi que celle Mamadou Koulibaly en raison du manque de parrainages selon toujours le Conseil Constitutionnel.

Les Sages ont rendu leur verdict.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.