COVID-19 au Kenya : Le Président Kenyatta ferme les «bars et boîtes de nuits» pour 30 jours supplémentaires

19

Le président Uhuru Kenyatta a prolongé pour encore 30 jours la fermeture de Bars et boîtes de nuits pour empêcher la propagation du COVID-19 dans le pays. Cette mesure était déjà en vigueur depuis mars 2020.

Le chef de l’ Etat a fait cette annonce mercredi le 26 août 2020 lors de son onzième discours à la nation sur le statut du COVID-19 dans le pays. 

Il a reconnu que la majorité des Kenyans adhéraient aux respects des mesures barrières établis pour contrer le COVID-19, ce qui a bien évidemment engendré le faible chiffre d’infection ces derniers jours.

Au 26 août, le pays avait enregistré 33 016 cas et 564 décès.

«Je suis heureux de constater que la majorité des Kenyans ont exercé un niveau raisonnable de responsabilité civique en observant les protocoles COVID», a-t-il déclaré, en annonçant 213 nouveaux cas.

Et pour s’assurer que le pays parvienne à rompre pleinement le cycle des infections et éventuellement aplatir la courbe, le président Kenyatta a déclaré qu’il était impératif que les Kenyans maintiennent la garde.

Ainsi les bars et des boîtes de nuit seront fermés entre 21h et 4h du matin. Le nombre de personnes assistant aux funérailles et aux mariages a été revu à la hausse passant de 15 à 100 avec un strict respect des mesures préventives.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.